Les entreprises adaptées : un bon investissement pour l’Etat, une bonne solution pour l’emploi des personnes en situation de handicap 

Alors qu’Emmanuel Macron s’est engagé à faire du handicap l’une des priorités de son quinquennat, le Gouvernement vient de lancer une grande concertation sur l’emploi des personnes en situation de handicap. L’occasion, pour l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA), qui fédère près de 580 entreprises employant – sous contrat de travail de droit commun – près de 35 000 femmes et hommes reconnus « travailleurs handicapés », de mandater un cabinet pour analyser l’efficacité de leur modèle social et économique.

La dernière étude, menée par le cabinet KPMG, démontre que le retour à l’emploi d’une personne en situation de handicap recrutée au sein d’une entreprise adaptée est économiquement et socialement une solution efficace. Même soutenu par l’État, l’emploi en Entreprises Adaptées génère des recettes pour la collectivité (impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu, charges sociales, TVA, taxes, etc.). Ainsi, malgré les prestations et subventions versées par les Pouvoirs publics pour l’emploi des collaborateurs handicapés (aide au poste, abattement des charges sociales, dépenses de santé, aides au logement, subvention spécifique), un emploi en Entreprises Adaptées génère un gain social pour la collectivité de 11 000 € par rapport à une personne handicapée en situation de non emploi… voir suite du communiqué de presse.

Communiqué de presse.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.